1e semaine mai 2006

08/05/06 réalité mystique ....

L’"incarnation" de Jésus-Christ en SON Église catholique confirme l’humiliation sans borne de DIEU et l’on comprends bien cette révolte de beaucoup, dans leur orgueil caché, contre cette institution. Et si déjà quelques uns voient un "printemps universel" de l’Église, englobant le monde entier, il n’en reste pas moins que la ferveur de certains doit spécialement être développée, entretenue et confirmée, cela jusqu’à la fin des temps, quelles que soient les dispositions concrètes du monde .... Donc à notre tour accepter d’incarner avec le Christ la réalité mystique d’en haut, telle que DIEU LE veut, contre la volonté d’en bas de la créature qui ne veut accepter que la réalité matérielle ....

09/05/06 trop ...

Il y a finalement trop de choses à dire qui du reste ne peuvent être comprises .... Revenons donc à ce qui a essayé d’être exprimé le 16/02/05a. Le Seigneur n’a besoin de personne mais à l’évidence dans son humilité infinie aime se cacher derrière SES créatures.... A-t-il besoin d’un âne baté, d’un ânon à enfourcher pour instaurer un temps de gloire sur terre? IL n’a dans ce domaine que l’embarras du choix, les aliborons humains foisonnant. Mais parmi SES fidèles, IL choisit de préférence ceux à qui il a donné une possibilité d’intelligence didactique reconnue par une instruction et des diplômes universitaires. Faut-il qu’IL PRENNE un baudet nu? Question?

10/05/06 sans ....

Plus on s’enfonce volontairement dans l’humiliation de la réalité mystique plus on souffre sans souffrir à cause de la Gloire éternelle qui en est le but .....

11/05/06 Principe de Moralité ...

En réalité si j’avais suivi une filière d’études scientifiques, je serai devenu peut-être un physicien compétent comme tant d’autres mais je n’aurai jamais pu y faire accepter le PRINCIPE DE MORALITÉ que je décris ci-dessous, absolument nouveau et nécessaire, puisque l’existence de l’univers lui-même en dépend, comme ne venant pas de moi. N’ayant strictement aucune connaissance dans ce domaine autre que commune, on verra bien que je n’y suis absolument pour rien et qu’il s’agit bien de la seule démarche de l’Esprit du Christ ...

En effet si l’on reprend ce qui a été dit le 29/11/05 ( journal www.f-v-m.net) en l’explicitant, on fait remarquer que si entre autre deux paradigmes de base, mathématique et physique, par exemple: 1= 1/2+1/4+....1/2n et E= MC² qui ont servi à des développements et des transformations ultérieurs importants, il n’en reste pas moins que leur unification, tant désirée, se perd dans les sables et pour cause... D’autre part si l’on rappelle la priorité des priorités de Jésus-Christ de l’Au-delà jusque dans SA personne ( morte et ressuscitée) qui sans aucun espèce de doute doit intéresser tout l’être de l’homme matériel autant que spirituel, on fera intervenir à SA suite un "Principe de Moralité" , qui met tout en dépendance de la Vie éternelle de l’Au-delà, ( en métaphysique "Principe de Contradiction Moral", cf www.f-v-m.net philosophie) jusque dans les sciences. Ainsi ce signe "(" mettant des paradigmes en dépendance de l’ "indéfinissable" et de l’ "inquantifiable" d’un ailleurs les fera lire, comme je l’ai dit, désormais non plus en équation unitaire réversible mais seulement sous forme de "rapports" unifiés confrontables les uns avec les autres: 1//1/2+1/4+...1/2n ["("] et E//MC² ["("] , le signe // , égalité transformée par "(" ,indiquant le rapport et non plus l'égalité , et étant le signe de fraction ( et non plus équation**) unitaire, impliquant une théorie de l’unification de la matière, impliquant la soumission morale au Christ Jésus ....
Il s’agit là des conditions essentielles pour développer la conception de l"intégrateur de puissance" ( dit par d’autres: "moteur à ion - supposé intégral -", ou aussi "char du Seigneur" ,...). Étant comme je le redis d’un côté parfaitement ignare et de l’autre ne connaissant rien des avancées correspondantes, tenues si secrètes par les états, il est bien possible que ces hypothèses aient été déjà établies mais peut-être pas d’une manière adéquate, bon nombre de scientifiques étant allergiques à la foi au Christ et s’acheminant de ce fait vers la désintégration forcée de l’univers.

** 10/07/06 N.B.- Il s’agit en faite de véritables "entités" comparables désormais entre elles ....

12/05/06 vivre ....

Au Christ Trinitaire appartient le Règne, la Puissance et la Gloire. Pourtant avec LUI ne vivre sur terre que l’humiliation et la douceur, fondement de SON Amour. Pour cela ne jamais quitter, quoiqu’il arrive, les effets de SA couronne d’épines et sans cesse les approfondir jusqu’à la croix ....

13/05/06 fondement ...

..... liés aux fervents, de toutes les religions, qui vivent l’humiliation et la douceur du centre de DIEU, fondement Messianique de toutes choses, mais réalisable soit par l’Amour Chrétien ( dans ses approches catholiques ou des communautés séparées ) , soit par l’Obéissance Juive, soit par l’Adoration Musulmane, soit par la Compassion Bouddhiste ou toute autre voie de vertus .....

14/05/06 substrat .....

Depuis six ans il a été donné de publier sur www.f-v-m.net un développement d’une expérience intuitive peu commune située vers 1963, mais en corrélation étroite avec la nécessité qu’elle implique de la reconnaissance pour toutes les religions, comme fondement unitaire de l’activité humaine, de l’humilité et de la douceur du centre de DIEU, du TOUT, autrement dit de l’humiliation temporelle de l’ÊTRE Éternel. Cette dernière notion est tellement étrangère à la nature de l’homme qu’elle ne peut s’appuyer que sur une révélation, véritablement Messianique, qui est celle du Christ Jésus. En fait elle révolte l’être total de la créature humaine, à ce point qu’elle n’a jamais pu être véritablement circonscrite jusqu’à maintenant. Et il faut l’approche d’une connaissance concrète de l’unification de la matière donc de l’univers pour pousser l’esprit humain dans ses retranchements. Il est bien évident qu’une telle opposition complète au substrat humain ne peut être pratiquement considérée directement bien que sa conceptualisation, elle, doive l’être. C’est pourquoi les religions ont donné chacune leur moyen pour approcher cet abîme sans fond à la recherche duquel nous sommes tous appelés. Faut-il en redire encore quelques uns: la plénitude de l’Amour de DIEU et du prochain, y compris dans ses formes oecuméniques, également pour le Christ; la plénitude de l’Obéissance pour Moïse; la plénitude de l’Adoration pour Mahomet; etc .... Ce qui a été donné particulièrement à ce site www.f-v-m.net d’exprimer, c’est que cette reconnaissance de l’humiliation Divine dans l’univers et spécialement dans l’homme, si vivement combattue en vérité par chacun d’entre nous mais reconnaissance nécessaire jusqu’à la fin des temps, va être offerte à ce monde pour un temps d’épanouissement , dont la durée dépendra de lui, d’une manière visible et matérielle .......

15/05/06 complément ...

Pour compléter ce qui a été dit hier, il faut que les âmes qui sont capables ou devenues capables (une conversion est toujours possible) de ne pas s’arrêter au vice sensuel de masochisme, communie sans cesse plus profondément à la Volonté sans mesure, si souvent remise en cause, de souffrir librement du Christ Jésus (pour les chrétiens, au coeur de la croix marquée des échancrures de la couronne d’épines et des clous). Conduit par les enfants-de-rien, dans l’interférence des esprits, il en va du salut du monde comme de celui des âmes. C’est en effet le moyen d’obtenir de l’orgueil humain une certaine disposition nécessaire à s’humilier ....

3e semaine Mai 2006